Savon CO2

Savon-CO2 – fonctionnement

Par Ganssoap, et Benjamin (Ghana)

La peau est l’organe le plus grand du corps humain. Elle ne protège pas seulement les organes internes, mais elle indique l’état émotionnel et physique de notre corps.

Lorsqu’on fait des savons de GaNS, on incorpore du PL-CO2, – CuO et ZnO; ces ingrédients non seulement nettoient, sont antibactériens et anti-virale mais  créent par la suite un environnement plasmique qui continue à faire le travail pour équilibrer (donner ce qui manque et enlever ce qui est de trop). Le ZnO est spécialement indiqué pour soigner des maladies de la peau (eczéma, psoriasis,etc.). L’énergie des deux GaNS est plus fort que les pathogènes dans le corps.

Et les virus/bactéries ne sont pas tués mais leur énergie est complètement épuisée. Alors si on ajoute 1% de savon, cela  augmente l’énergie du remède (savon etc) afin qu’il puisse épuiser l’énergie des virus/bactéries: ce qui reste sont des acides aminés sans l’énergie des virus/bactéries.

Il est aussi important d’ajouter des herbes odorantes car elles créent un bon rapport avec l’affectif, ce qui est positif; en deçà de ce que le ZnO fait. Les parfums nous touchent émotivement.

Il est également important de NE PAS incorporer les acides aminés qui flottent sur la surface de l’eau salée dans la production de GaNS – enlever le GaNS par une seringue avec tuyau par le fond pour ne pas toucher aux acides aminés.

La science du savon : pour faire un savon, nous utilisons une matière grasse (acides aminés) et en ajoutant de la soude caustique, nous transformons la matière grasse en GaNS. Le GaNS du savon sépare le gras sur notre peau. Ce n’est pas un processus chimique mais nano-technologique. Comme le Cu-np avec un cuivre simple créé du GaNS  séparé du métal – le GaNS-savon (= Cu-np) agit avec le gras simple (=Cu simple) en créant du GaNS séparé, ‘propre’.

Test microbiologique :

Testé pour escherichia coli (E.coli), salmonella typhi et staphylococcus aureus. Après 15 minutes d’exposition au savon toutes les colonies ont été éliminés.

Savon-CO2 – Ingrédients

  1. Huile de noix de coco (antimicrobienne et antifongique, fait une barre dure qui nettoie et mousse bien mais qui a tendance à sécher ; pas plus de 30%)
  2. Suif ou d’huile de palme (sans cholestérol, riche en antioxydants, gras non-saturés, vitamine A&K, pas de gras-trans, facile à entreposer, riche en nutriments; fait une barre dure avec de grandes propriétés nettoyantes. Utilisation jusqu’à 50%.
  3. Huile d’olive (fait une barre plus douce qui a de merveilleuses propriétés hydratantes, mais qui ne donne pas beaucoup de mousse. Jusqu’à 50% est recommandé)
  4. Huile de ricin (aide à stabiliser la mousse créée par les autres huiles. Bien qu’il soit recommandé de ne pas utiliser plus de 10%)
  5. Beurre de coco (propriétés anti-age, améliore la qualité des cheveux et peau par hydratation, réduit inflammations, antioxydant puissant)

Processus

  1. Diluer le NaOH dans de l’eau
  2. Faire fondre toutes les huiles dans un bol et mélanger
  3. Ajouter l’eau avec le NaOH lentement en remuant jusqu’à ce que le mélange devienne épais
  4. Ajouter les fragrances voulues
  5. Ajouter les 3 eaux-de-GaNS (1ml), mélanger pour faire homogène
  6. transvaser dans des moules, laisser maturer pendant 4 à 6 semaines

fabricator has written 40 articles